Newsletter avignonnaise #2

Cette première semaine du festival OFF s’achève sous un beau soleil et sous la croix blanche du mouvement pour le régime intermittent. La mobilisation des Colocataires se fait quant à elle sur scène. Scène qui fut travaillée comme jamais pour arriver à ce fameux weekend où Les Colocataires annonçaient complet deux soirs de suite !
10478205_737446206311736_2083678591445008573_n
Avec les amateurs de théâtre qui peuplent Avignon ce mois-ci, nombre de spectateurs viennent trouver ici leur dose de bonheur.

Pour une fois, les Colocataires sont, de fait, en colocation: leur douche fait 1 m² de circonférence, le rideau leur colle à la peau et Yoann les attend à la sortie pour la beauté de Lara. Heureusement que la scène du Cinévox leur offre la liberté méritée.
Une journée type chez Les Colocataires se déroule comme suit: Au petit matin, Yoann force donc les autres à louer la splendeur de Lara. Après avoir rempli ce devoir citoyen, Delphine enfile son costume de Zaza la poule bleue, et part jouer «Tête d’Œuf» au Paradise République, laissant Coralie en pâture. Une équipe part alors tracter et afficher. Tout ce petit monde se retrouve à midi pour se ravitailler. Après un temps de repos, c’est reparti pour un tractage intensif sur les pavés avignonnais, et ce jusqu’au spectacle.
De son côté et plein d’énergie, Jérémy joue son one man show «L’Homme moderne» au Capitole à 17h, après quoi il rejoint ses Colocataires pour se préparer à ravir la salle du Cinévox une nouvelle fois.

Entre soirée match/pizza post-spectacle et repos des guerriers de l'impro !

Entre soirée match/pizza post-spectacle et repos des guerriers de l’impro !

En prime, deux superbes articles sortis cette semaine dans la Théâtrothèque et dans La Provence (ci-dessous).
10501929_10152578371941952_152456247771602228_n

Demain soir, mardi 15 juillet, retrouvez nos talentueux Colocataires sur vos écrans: ils seront en direct dans « Les Nuits du OFF » sur France 4, dans un happening improvisé sous les projecteurs, à 22h05.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *